Flux RSS

Obsession

Publié le

Après les photographies de prostituées, des courtisanes, des vues « exotiques » du XIXe siècle,etc…  ma nouvelle obsession: le turban.

Irma (voyante?), physionotrace. Anonyme, 18e siècle

Irma (voyante?), physionotrace. Anonyme, 18e siècle

Sous toutes ses formes et origines: Asie, Afrique, Europe… toutes les zones géographiques et toutes les époques y passent. J’ai ce besoin de voir, encore et encore les turbans, les différentes manières de le porter (nu ou habillé, de jour ou en soirée)!!!

Le turban m’évoque l’exotisme, le désert d’Afrique, l’Inde, mais aussi les années folles.

REYBAS André. Portrait d'une femme portant un vison autour du cou, vers 1920, gélatino-bromure d'argent (négatif).

REYBAS André. Portrait d'une femme portant un vison autour du cou, vers 1920, gélatino-bromure d'argent (négatif).

Je trouve cette manière de se coiffer élégante et assez mystérieuse. Que se cache t’il sous les plis de ce drapé? (non, je n’évoque pas les cheveux gras…); la sensualité est aussi inhérente à cette coiffure seulement retenue par une broche, un nœud que l’on peut dénouer avec simplicité; il évoque l’exotisme et les contrées lointaines; et aussi l’intimité, juste après le bain ou la douche, il retient avec élégance les cheveux mouillé et habille d’un rien notre tenue en serviette éponge…

Ingres, La grande Odalisque, 1819, Louvre

Ingres, La grande Odalisque, 1819, Louvre

Le turban, étrange obsession.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :